E. L’Homme, Le Livre des étoiles, Tome 1

BLOG.jpg

L’action se déroule dans un monde imaginaire fantastique, le Pays d’Ys qui communique par des portes secrètes avec le « Monde Incertain » et le monde réel (le nôtre, appelé « Monde Certain »). Le héros est Guillemot de Troïl, un jeune garçon à qui Qadehar, un sorcier, va apprendre la magie.

Publié en 2001, le roman d’Erik L’Homme est distrayant mais il est loin d’être palpitant. Ceci dit, il reste un livre à destination de la jeunesse et l’univers qu’il déploie est tout à fait satisfaisant pour sa destination première. Comme dans chaque roman du genre, les valeurs de l’amitié et du courage sont mises en avant à travers les aventures et les choix des personnages. Ces derniers vont rencontrer dans le monde incertain de nouveaux alliés et régions fantastiques qui font l’attrait du livre.

L’histoire en elle-même est intéressante mais pour un adulte elle manque quelque peu de profondeur.

Je lirai la suite par distraction plus que par envie.

 

Publicités

Incassable

blog

Une des meilleurs performances de Bruce Willis.

Réalisé par M. Night Shyamalan, en 2000, Incassable réunit à l’écran Bruce Willis et Samuel Lee Jackson pour un thriller sur fond de super héros de bandes-dessinées.

David Dun, un banal gardien de sécurité de Philadelphie, est le seul survivant d’une catastrophe ferroviaire. À la grande surprise des autorités et des médias, l’homme s’en sort indemne, sans la moindre blessure ou traumatisme. Troublé par cet événement, Dunn entre dans une crise d’identité. Qui est-il ? Pourquoi a-t-il survécu ? C’est en quête de réponses qu’il rencontre Elijah Price, un handicapé misanthrope frappé d’ostéogenèse imparfaite.

J’ai regardé ce film une enième fois et je l’aime toujours autant. Bruce Willis se retrouve dans un rôle dans lequel son talent est davantage exprimé. Il n’a pas à sauver le monde ou à jouer les flics rigolos. Comme dans Sixième sens, ses expressions, sa quête de vérité, sa relation compliquée avec sa femme (oui encore) son très convaincantes et même percutantes. Accompagné par le grand Samuel Lee Jackson qui joue lui aussi à la perfection son rôle, le film est vraiment très juste.

De plus, l’histoire s’éloigne des films de super héros que nous connaissons et qui viendront envahir nos écrans dix ans après ce film. La quête d’identité de David est mise en avant davantage que ses supposés pouvoirs ou les victimes qu’ils est censé sauver.

J’aurais peut-être un ou deux petits reproches à faire : le premier étant qu’on ignore pourquoi la relation entre David et sa femme et si tendue, ce qu’il s’est passé, nous devons nous contenter d’un semblant de raison. J’aurais aimé savoir pourquoi ils en sont arrivés là. Ensuite, seconde chose, la performance du gamin dans l’histoire est franchement limite, heureusement que Bruce Willis et Robin Wright relèvent le niveau à l’écran lorsqu’ils partagent une scène avec le gosse.

 

American horror story S06e01

ahsblog

American Horror Story est une série qui vaut le détour, si vous ne la connaissez pas encore, à vos écrans. Vite! (Attention, âmes sensibles s’abstenir)

Vous pouvez en plus regarder les saisons au gré de votre humeur puisqu’elles sont bien distinctes les unes des autres.

Réalisé par Ryan Murphy ( Nip/tuk, Glee,Screem Queens) en 2011, la série regroupe à chaque nouvelle saison un casting à vous couper le souffle : Evan Peters, Jessica Lange, Zachary Pinto, Sarah Paulson, Joseph Fiennes, Frances Conroy,Neil Patrick Harris, Kathy Bates, Matthew Bomer,Lady Gaga, Cuba Gooding Jr…

Chaque saison exploite un mythe horrifique américain : la saison 1, celui des fantômes; la saison 2, l’asile psychiatrique, la saison 3, les sorcières, la saison 4, les monstres de foire, la saison 5, vampires et hôtel hanté.

La saison 6 vient de débuter : le premier épisode m’a laissée encore une fois pantoise et curieuse : what’s next? Nous retrouvons la superbe Sarah Paulson accompagnée d’un guest: le célèbre Cuba Gooding JR (qui tient le rôle secondaire dans mon film préféré, je ne pouvais qu’être ravie). Les deux personnages vont acheter une maison de campagne, et des phénomènes paranormaux vont commencer à se produire. L’épisode deux étant sorti il me tarde de le voir et d’en apprendre davantage.

Bref, allez regarder cette série. Un Chef-d’oeuvre.

 

 

Arnaques, crimes et botanique

blog

Réalisé par Guy Ritchie  en 1998, Arnaques, crimes et botanique connait un franc succès à sa sortie. Premier rôle pour le devenu célèbre Jason Statham, le film raconte l’histoire de Eddie, génie des cartes qui doit 500 000 livre à Harry la Hache, à la suite d’une tricherie de ce dernier au poker. Eddie et ses amis décident alors de braquer leurs voisins, des voyous violents trafiquants de cannabis.

 

Alors que vous dire? Je n’avais entendu que du bien de ce film… et pourtant je n’ai pas aimé du tout, du tout. Je trouve déjà l’histoire de base trop simple tout en étant assez alambiquée. Cette imbroglio autour de ces deux fusils qui interviennent dans le film me semble être juste là pour combler un manque scénaristique important.

Quand aux acteurs… pfiouu, le doublage n’étant pas génial, cela gâche malheureusement toutes les vannes et autre contre-pétries chères à nos voisins britanniques. Du coup, c’est très plat et sans profondeur. Heureusement que Jason Flemming possède un charisme phénoménal qui remonte un peu le niveau des autres acteurs.

Quant à la fin… mouais… mais non. Le réalisateur a peut-être cherché à faire sourire le spectateur avec cette scène des plus cocasses… mais encore une fois : plat, attendue.

Dommage.

 

Angry Birds

blog

Un film d’animation bien sympathique.

Alors que je ne connais pas le jeu, j’ai découvert ce film parce qu’un ami m’en avais dit du bien. Finalement, j’ai passé un bon moment.

Le synopsis : Ce film nous amène sur une île entièrement peuplée d’oiseaux heureux et qui ne volent pas – ou presque. Dans ce paradis, Red, un oiseau avec un problème de colère, le très pressé Chuck, et l’imprévisible Bomb ont toujours été mis à l’écart. Mais lorsqu’arrivent des cochons verts mystérieux sur l’île, ce sera la mission de ce groupe de parias de découvrir ce que trament les cochons.

Heureusement que je n’ai pas lu le synopsis avant de le regarder sinon je crois que j’aurais pensé ça trop bébé. Mais ne vous y fiez pas. C’est un animation tout public.

J’ai retrouvé les voix de Omar Sy et de Audrey Lami que j’aime beaucoup.

Ce n’est pas aussi drôle que le Monde de Némo certes mais ca se laisse regarder.

 

ma PAL #01

Aujourd’hui je vous présente ma Pile à Lire. Je ne sais pas encore ce que je lirai après ma lecture en cours, si vous avez des conseils je suis preneuse.

Actuellement je lis Le Livre des étoiles dont la chronique devrait arriver très vite.

Coup de cœur : Le Vieil Homme et la mer, E. Hemingway

BLOG.jpgAllez lire ce livre!!

E. Hemingway est un auteur que j’affectionne, l’ayant étudié à la fac et connaissant son histoire. J’ai lu (et il me semble que c’est le seul livre imposé que j’ai lu en fac – ashamed) Paris est une fête, dont j’avais adoré le style.

Trainant depuis des années dans ma bibliothèque, je me suis attelée au Vieil homme et la mer et c’est le cœur léger, l’humeur fraîche que j’ai terminé ma lecture.

Nous embarquons pendant 150 pages sur ce minable bateau avec ce vieux pêcheur qui tente tant bien que mal de ramener sa prise au port. Alors que sur le papier ça s’annonce franchement « chiant », en pratique le livre est juste génial.

La plume d’Hemingway (et le travail de traduction) y est pour beaucoup. Vous embarquez avec ce bonhomme et vous vous découvrez en train de lutter avec lui contre ce merlin géant, vous êtes à l’affût du moindre signe d’abandon de ce coriace poisson et quand les moments de détente arrivent, c’est avec sérénité, qu’à votre tour vous vous laissez emporter par le lyrisme de l’auteur qui vous emmène sur cet océan et vous envoie des rêves d’évasion et de beauté plein le cœur.

Vraiment, ce court roman est fabuleux. Un classique de la littérature américaine à découvrir.